En ce moment, ce n’est pas la grande forme. J’ai le moral à zéro. Je suis exténuée. Pour tout vous dire, je ne suis pas allée en cours de la semaine. L’envie n’y était tout simplement pas. Mais je vous en parlerais lors d’un prochain article. Parce qu’aujourd’hui, je souhaite réagir sur l’affaire Essena O’Neill et parler un peu plus de ma peur. Ma peur de perdre en simplicité.
Pour celles et ceux qui ne savent pas qui est Essena ; c’est une jeune femme qui connaît un succès foudre sur les réseaux sociaux. Avec plus d’un demi-million de followers sur Instagram et plus de 250 000 abonnés sur YouTube, Essena O’Neill déclare aujourd’hui qu’elle est extrêmement malheureuse. Comment ça malheureuse ? Tu as la vie rêvée ! Sauf que non. Enessa avoue que sa vie n’est pas authentique. Que tout est mise en scène et que sa vie de star du net l’a détruit. Elle encourage désormais les jeunes à rester authentique et à quitter les réseaux de temps en temps pour ne pas s’y enfermer. 

Je suis très active sur les réseaux sociaux. Instagram est ma drogue, mais je ne suis pas arrivée à un stade extrême comme celui de Essena. Dans mon cas il s’agirait plus du blog. Car si personnellement ce n’est pas la grande forme ; en ce qui concerne le blog, tout va pour le mieux. Je me sens super épanouie de ce côté-là. J’ai enfin trouvé mon identité. 

J’ai de plus en plus d’opportunités et c’est uniquement grâce à vous. Et je ne vous remercierais jamais assez. D’ailleurs, Merci !

Il y a deux ans, je me lançais naïvement, mais passionnément dans le blogging avec le blog mode de Little CAMB. Aujourd’hui, je tiens le blog de Cas-Sans-Draps qui fêtera ses un an en janvier. 

La passion est toujours la même, mais tout le reste a changé. Le nom. Plus personnel maintenant. Le design. Plus épuré aujourd'hui. Les partenariats. Plus présents. La communauté. Plus nombreuse qu’à mes débuts. Vous êtes (tous réseaux sociaux confondus) plus de 5 000 à me suivre. Ça peut paraître insignifiant pour d’autres blogueuses, mais pour moi, c’est juste incroyable et merveilleux.

Sauf que tout ce qui m’arrive me fait peur. Ça me fait plaisir, mais ça m’effraie tout autant. Je suis une personne qui de nature manque de confiance en soi. J’ai peur de décevoir. J’ai peur de ne pas être à la hauteur. Enfin, j’ai peur de perdre en simplicité.

C’est facile de perdre la tête quand tu n’as rien et que d’un coup tout se présente à toi. La notoriété peut changé une personne. Et dans mon cas je pense que la pire des choses que l’on puisse me dire dans le futur, c’est : « Cassandra t’as pris la grosse tête » ou encore « T’as changé ». Je ne le supporterais pas. Voilà pourquoi ces derniers temps, je me remet beaucoup en question. Je prends du temps pour moi. J’essaie de prendre du recul, de profiter de ma vie en tant que Cassandra et non Cas-Sans-Draps. Je ne souhaite pas que ma vie ne soit uniquement résumé au blog. Je sors (beaucoup), je découvre ma ville et je m’amuse. Le but étant de prendre du recul, de faire la part des choses. De ne pas m’enfermer dans un monde qui n’est pas réelle. 

Je souhaite avant tout rester moi-même.

Et ce look (comme tout les looks que je vous présente ici), c’est moi. C’est la simplicité, mais l’efficacité (toujours). Je porte une chemise, un jean’s destroy comme j’aime (Qui plus est ; est boyfriend), des slippers et un long manteau noir (mon indispensable de cet hiver).









Chemise à rayures > BOOHOO
Jean’s > KIABI
Sneakers(Dupe Stan Smith) > BOOHOO
Manteau > Friperie parisienne
Collier > H&M
Bagues > NEW LOOK & MINIINTHEBOX

1 commentaire

  1. Super article... Notre fameux débat au tél haha
    bise <3
    www.leblogdecharlice.com

    RépondreSupprimer

© Cassandra. Design by FCD.